L’action d’un syndicat UNSA

La position syndicaliste ne s’arrête pas au constat, ni à la compréhension du phénomène et de son ampleur.

Elle s’inscrit dans une logique de transformation de la situation par l’action. Ainsi, afin de permettre à chaque militant(e) de devenir cet acteur dans la société civile organisée et sur le lieu du travail, nous nous sommes engagés dans un travail par Projets soutenus par des financements du FSE (Fonds social européen) et de l’ACSé.Depuis 1998 nous avons mis en place un module d’information et de formation sur la discrimination en général.

A partir de 2004, nous avons mené des enquêtes et des études, développé, expérimenté des dispositifs et validé plusieurs outils d’information, de sensibilisation et de formation visant à prévenir et lutter contre les discriminations, les préjugés et les stéréotypes dans le monde du travail. Ses connaissances et ses outils ont, d’abord, été intégrés dans une méthode et un mode opératoire pour « Agir » contre les discriminations avec les acteurs de la société civile organisée en lien avec le monde du travail. Puis, en 2009, réinvesti dans les fonctions syndicales à travers un nouveau projet européen transnational, en partenariat avec le syndicat espagnol CCOO (commissions ouvrières), qui a pour thème « Ensemble, soyons acteurs contre les discriminations dans le monde du travail : Création d’outils pour former des référents syndicaux à négocier des accords pour prévenir les discriminations avec les employeurs et pour accompagner les victimes de discriminations dans l’emploi ».

L’UNSA, depuis sa création, a in-
vesti le champ de la lutte contre
les discriminations (LCD). De
Lille à Nantes et jusqu’à Pau ses
résolutions générales de congrès
montrent l’évolution et la place
prise par cette question reven-
dicative.


Poster une réponse